Le Gouvernement se saisit de l’assurance construction

Le gouvernement a décidé de saisir le Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Energétique (CSCEE) au sujet de la crise de l’assurance construction qui a eu lieu sur les 2 dernières années.

Il s’agit notamment d’étudier de près la crise qui a eu lieu chez les assureurs étrangers opérant en Libre Prestation de Services. Lors des 2 dernières années, de nombreuses petites compagnies d’assurances étrangères ont fait faillite, avec des conséquences lourdes : En décennale, les artisans devront le plus souvent régler eux-même directement les sinistres qui se produiront dans les 10 prochaines années. En dommages ouvrage, certains maîtres d’ouvrage sont obligés de payer une seconde fois une assurance dommages ouvrage pour pouvoir vendre les logements…

Les particuliers sont aussi impactés car nombreux sont ceux qui ont souscrit une assurance dommages ouvrage auprès de ces assureurs peu scrupuleux, pour la construction de leur maison individuelle.

La sénatrice Dominique Estrosi-Sassonne évoque des « pratiques frauduleuses ».

En ce sens, l’Etat rappelle que les entreprises de bâtiment doivent a minima vérifier la solvabilité des compagnies d’assurance avant de souscrire un contrat d’assurance décennal.

Pour rappel, le risque décennal est de 10 ans. C’est donc un risque long qu’il convient de confier à des compagnies d’assurances de premier ordre.

C’est aussi à nous de vous conseiller au mieux, et de vous orienter vers les meilleurs compagnies.